Les policiers ont probablement prévenu de nombreuses introductions par effraction

Williams Lake, feuxforêtCB

2017-08-04 13:27 PDT

Dossier nº 2017-5694

Aux termes de la Loi sur les langues officielles, ce bureau n'offre des services au public qu'en anglais. Vous trouverez des renseignements généraux dans les deux langues officielles à cb.grc.ca et à www.grc.ca. La présente page est disponible dans les deux langues du fait qu'elle est également publiée sur le site www.grc.ca.

Under the Official Languages Act, this office provides services to the public in English only. You will find general information in both official languages at bc.rcmp.ca and www.rcmp.ca. This page is available in both English and French because it is also posted on bc.rcmp.ca.

Le chef du Détachement de la GRC de Williams Lake est ravi de l’examen préliminaire comprenant les statistiques sur les crimes contre les biens commis au mois de juillet.

La GRC a confirmé qu’au total, sept introductions par effraction auraient été commises dans la ville de Williams Lake pendant le mois de juillet, dont quatre auraient été signalées aux policiers avant l’évacuation.

Policier portant un masque à gaz

Voir l'image agrandie

Nos enquêteurs ont relié les trois autres introductions par effraction après que deux suspects ont été arrêtés le 11 juillet et que des mandats de perquisition ont été exécutés à différents endroits le 12 juillet par des policiers de la Section des enquêtes générales de la GRC de Williams Lake, a dit le caporal Jesse O’Donaghey, porte-parole de la GRC en C.-B. à Williams Lake.

Nickolas Frederick Ivany, un homme âgé de 27 ans, et Alana Mika Ward, une femme âgée de 24 ans, tous deux de Williams Lake, font maintenant face à des accusations criminelles de possession de biens qui, selon les enquêteurs, auraient été volés dans les trois résidences évacuées. M. Ivany a également été accusé d’entrave à un agent de police dans l’exécution de ses fonctions et de possession d’une substance contrôlée.

Cet aboutissement favorable est sans aucun doute le résultat direct du travail assidu de notre équipe qui a fait appel à des stratégies d’application de la loi élaborées pendant l’établissement de l’état d’urgence dans la région, et ce, avant l’évacuation complète de Williams Lake, a dit l’inspecteur Jeff Pelley. Alors que d’autres secteurs se trouvent toujours sous ordre d’évacuation, les membres de la GRC continueront de demeurer vigilants à l’échelle locale tout en ciblant activement les contrevenants actuels impliqués dans des crimes contre les biens.

La GRC demeure engagée à assurer la sécurité des membres de la collectivité et de leurs biens partout dans la ville de Williams Lake et dans le district régional de Cariboo, qu’ils soient sous ordre ou sous alerte d’évacuation, a ajouté l’inspecteur Jeff Pelley.

Diffusé par :

Cap. Jesse O’Donaghey
Agent des relations avec les médias
778-290-2929
 

Suivez-nous :
Date de modification :